Site Loader

Alors que certains ont déjà la tête dans les nuages et ne pensent plus qu’à leurs prochaines vacances au soleil, d’autres anticipent déjà la rentrée. La rentrée SCOLAIRE !!

Il faut dire qu’il n’est pas rare qu’au retour du dernier jour d’école, nos enfants débarquent à la maison, en hurlant « les vacances !!! », nous balançant cartable et baskets en travers du salon…et nous tendant la sacro-sainte liste de fournitures pour l’année suivante.  

Attention, dans cette liste, certains produits peuvent contenir des composants allergisants, irritants et des substances toxiques qui peuvent être nocives pour la santé de nos enfants.

Vous voulez vous débarrasser de cette corvée au plus vite ? Soit ! Toutefois, prenez le temps de lire cet article, il vous donnera quelques « billes » pour équiper vos enfants sans risques.  

Des fournitures pas toujours très « safe »

Les enfants colorient, peignent, font des collages, mâchonnent leurs crayons, ne se lavent pas toujours très bien les mains avant d’aller manger……et sont ainsi exposés toute la journée à des composants pas toujours très sympas :

  • Des phtalates (perturbateurs endocriniens) dans le vernis des crayons, qui sont directement en contact avec l’enfant quand il le met à la bouche. Il y en a aussi dans certaines gommes ;
  • Des solvants toxiques dans les colles, les marqueurs, les effaceurs : les odeurs qu’ils dégagent, parfois appréciées des enfants, peuvent déclencher des vertiges ou des somnolences ;
  • Des conservateurs allergisants dans les colles, peintures, feutres, encre. Ces substances peuvent entraîner des poussées d’eczéma.

Face à ce constat, quelles sont les solutions ? et comment, en tant que parents, je peux agir au mieux dans l’intérêt de mes enfants sans se prendre (trop) la tête ?

Solution n°1 : s’informer !

Il est parfois difficile de trouver des informations claires et précises sur les étiquettes des fournitures, voire, il est souvent difficile de trouver des étiquettes !

Rappelons malgré tout quels sont les repères règlementaires à garder en tête, et retenons-en 2 !

  • Repérer et préférer le marquage CE : ce marquage est présent lorsque les produits, comme les gommes, les feutres, sont considérés comme des jouets. Dans ce cadre, le marquage CE signifie qu’ils répondent aux exigence réglementaires applicables à ces produits : interdiction des substances cancérigène, mutagène ou toxiques pour la reproduction. Si le produit contient des substances allergisantes, cela doit être mentionnée. La classification des produits comme jouets relève de la responsabilité exclusive de chaque fabricant

Les autres produits relèvent de la réglementation générale concernant les substances chimiques : il y a bien une restriction de l’utilisation de substances chimiques préoccupantes ainsi qu’une mention de substance allergisante, mais globalement, la réglementation est moins sévère.

  • Privilégier les produits NF Environnement. En particulier pour tout le matériel d’écriture (crayons, feutres, marqueurs, gommes). Créée en 1991, la certification NF Environnement, délivrée par un organisme indépendant, est un outil de reconnaissance de la qualité écologique d’un produit. Elle garantit sa qualité par la conformité à des normes, ainsi que la limitation de ses impacts sur l’environnement tout au long de son cycle de vie : de sa fabrication jusqu’à son élimination.

Grâce à ces deux repères et labels, nous pouvons déjà limiter les expositions les plus nocives.

Solution n°2 : toujours préférer les produits les plus simples

En clair : résistez à la pression et dites non aux feutres parfumés ou aux colles à paillettes !

L’ illustration ci-dessous vous donne quelques recommandations simples, produits par produits. Elle a été réalisé par l’ADEME (Agence de l’environnement et de maîtrise d’énergie). Je me suis beaucoup appuyée sur leurs documents pour cet article.

ADEME 
Cette illustration présente les meilleurs choix de fournitures scolaires

Solution n°3 : faire évoluer nos comportements

En effet, acheter mieux et en connaissance de cause, c’est important. Mais à cela, nous pouvons aussi travailler sur nos comportements et ceux de nos enfants.

Comme par exemple :

  • Reboucher les différents contenants après utilisation : feutres, marqueurs, peintures…
  • Penser à bien se laver les mains après avoir terminé l’activité de peinture, de dessin ou de collage
  • Éviter de mettre les crayons, pinceaux à la bouche
  • Veillez à bien aérer les pièces lors de l’utilisation de certains produits émissifs dans l’air comme la colle, la peinture, les feutres, les vernis

Et pour aller plus loin, il est possible de faire un petit pas supplémentaire et d’allier santé et protection de l’environnement :

  • Ne pas jeter ce qui peut être encore utiliser : les classeurs, les intercalaires sont encore en état ? gardez-les encore un peu, récupérer les pochettes plastiques…
  • Optez pour des fournitures solides et sans plastiques : pochettes cartonnées, gommes sans coque en plastique, règles en métal
  • Apprendre aux enfants à bien utiliser le matériel : reboucher les feutres et les pots avant que tout soit sec…

Quand j’étais enfant, j’attendais ce moment ou nous partions faire les courses pour mes fournitures scolaires. C’était un vrai rituel, toujours en plein milieu de l’été quand il n’y avait pas encore trop de monde dans les magasins. Je rêvais de classeurs Chevignon, de trousse Hollywood chewing-gum et des feutres clown Culbutos. Je rentrais souvent avec des fournitures de base ! A cette époque, nous n’avions pas les mêmes informations sur les composants, et c’était surtout une affaire de budget. Mais pourtant, je rangeais mes affaires religieusement dans mon sac et j’attendais la rentrée avec une certaine impatience (j’ai toujours aimé l’école…).

Je retrouve un peu ce rituel avec ma fille (mon grand n’y a jamais apporté la moindre importance !). J’essaie d’être attentive, de ne pas céder aux envies immédiates, même si, avouons le, ce n’est pas toujours si facile. Mais je leur autorise toujours à choisir deux choses : le sac (mais pas chaque année) et l’agenda.

A retenir :

  • Privilégier le marquage CE et le label NF environnement
  • Acheter les produits les plus simples
  • Recycler les fournitures de l’année précédentes
  • Et se laisser une marge pour un petit plaisir….

Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *